Grand Trail de Jugurtha (1er édition)

Download PDF

Contexte de la course :

Le grand trail de Jugurtha fait partie du projet siccaveneria qui a pour objectif la relance économique et sociale de la région de El Kef ( promotion territoriale et la valorisation de son patrimoine matériel et immatériel)
(Lien sur la course : http://jugurthatrail.siccaveneria.com)

Comment, pourquoi, j’ai fait ce trail ?

Philippe, par l’intermédiaire de Goodnews, va couvrir le Race Désert Marathon  de Karim Mosta.
Karim a été contacté pour couvrir le Grand Trail de Jugurtha par Amira Feriani. Il a proposé a Philippe de venir. Comme il rentrait juste du Marathon des sables, Philippe m’a proposé de le faire à sa place. Au menu : des interviews, des photos, des vidéos et … la participation à la course .

Voici l’interview de Mona Ghedirakettari avant le départ de la course .
(Merci pour votre indulgence, ce sont mes premières interviews 😉 )

Arrivée En Tunisie.

Me voilà dans l’avion, avec ma valise cabine chargée de mon Fuji, de 2 objectifs et le micro que Philippe m’a filé. Tout se passe bien … jusqu’à l’arrivée à la Douane … et là, ce sont les douze travaux qui commencent… En effet, il faut une autorisation pour avoir du matériel audiovisuel !
J’entends des appels de l’organisation… Je vais louper le bus pour aller à « Le Kef » … Heureusement, Amira est très efficace et très très sympa : elle m’a trouvé une voiture pour m’emmener au débrief ; je ferai le trajet avec elle !

Me voilà dans l’ambiance ! Amira et Ramzi animent le débriefing pendant une vingtaine de minutes.  Ils insistent beaucoup sur les balisages sur le parcours qu’ils espèrent suffisants.
Le buffet nous accueille avec des spécialités du Kef !

Je profite de l’ambiance pour faire l’interview d’Amira pour Goodnews…(interview utilisée dans le montage vidéo de l’événement).

Première édition du Grand Trail de Jugurtha

Nous partageons la chambre avec Karim. Lever 4h30 le samedi ! Le car doit partir à 6h maximum pour que la course parte bien à 7h.

Nous arrivons au barrage vers 6h30 environ, les concurrents sont prêts à l’heure !

Je me mets en face de l’arche de départ pour faire des photos du départ. Karim sera en voiture pour faire des photos à plusieurs points du parcours.

Pendant toute la course, je fais plusieurs aller/retours pour faire des photos en situation.

Mon ressenti de la course :

Le départ a lieu sur un site de la construction d’un barrage pour aider la région à dépasser son problème de pénurie d’eau. Amira et Ramzi ont choisi ce site de manière symbolique .

RSTF2751 RSTF2744

Nous contournons le barrage par la droite sur un chemin très roulant et facile techniquement. Je profite d’être frais pour faire quelques photos des participants. Mais rapidement, je sens que mes jambes ne sont pas aux mieux de leur forme … Elles sont encore fatiguées du Défi TBA (d’ailleurs, je n’ai pas encore fait d’article sur le sujet). Je vais gérer tranquillement pour la course et profiter du paysage !

Au final, j’ai trouvé le parcours très exigeant , intriguant et magnifique !

RSTF2953 RSTF2939

 

 

 


Exigeant
, car le parcours consiste finalement en deux grandes montées ponctuées par une descente salutaire.
La première montée est régulière mais avec un terrain varié et jouant.
La descente est roulante mais traître, il faut faire attention aux cailloux en embuscade qui peuvent nous faire trébucher.
Et enfin la deuxième montée semble ne plus finir, elle se termine par le bouquet final : la montée des marches du Plateau de Jugurtha !

RSTF2897

RSTF 

 

 

 

 


Intriguant
, car le parcours joue à cache-cache avec la Table de Jugurtha. Celle-ci disparaît et réapparaît au gré des tournants et du relief ! On se rapproche même de sa jumelle plus petite en espérant que ce soit finalement la bonne … Mais non, nous bifurquons sur la gauche à travers la montagne et les cailloux pour rejoindre la vrai Table de Jugurtha 😉

Magnifique, car le parcours nous fait traverser des paysages différents et changeants ! Nous partons du barrage en construction, puis nous passons dans un désert avec des moutons, ensuite dans des chemins de cactus et pour finir, la Table de Jugurtha et sa vue magnifique sur l’ensemble du désert !

Un passage nous a particulièrement marqué (Mona m’en a reparlé et fait passer les deux photos qui suivent) …
Le passage dans l’oued. Moi, ça m’a rappelé certains passages du MDS !

32079000_842878622565904_350428061012852736_n 32075861_842878672565899_8960322890750754816_n

Et enfin, les mots de la fin aux deux héros de l’organisation: Amira et Ramzi ! 😉

 

Résumé en Images par Karim et moi-même :