petit décrassage

Download PDF

les lendemains de “trail” sont durs !!! En ce lundi matin, mon dos me rappelle à l’ordre, je ressens une gêne coté droit… je sors mon “doc” de sa boite, un petit coussin de massage en général efficace, après avoir localisé la zone, docteur coussin passe à l’action, la douleur est un peu moins présente. Mais voilà la petite sieste rituelle de l’après midi est fatale, je suis cassé en deux. Deux options s’offrent à moi, le canapé ou les baskets, je vous rappelle que Steph m’a mis deux minutes sur notre premier “trail” pas question pour le vétéran que je suis de me laissé abattre. je chausse les baskets avec en ligne de mire deux montées, celle des noisetiers et celle de la Campanette, deux grimpettes proches de la maison car le ciel est très menaçant. Me voici parti, le GPS activé, les premières foulées sont douloureuses, le premier obstacle est franchi sans grande difficulté, il faut dire que la cote n’est pas bien longue, second test la Campanette, malgré ce petit nom sympathique, la vilaine grimpe sec. Je règle mon pas sur le minimum, petites foulées, rapides et efficaces, ça marche, la Campanette est dans la poche. En résumé, 5,62 km, 41 min, vitesse max 13,6 moyenne 8,1 et plus de mal de dos. Voilà un remède qu’il est bon !