Week-End Choc 2018 — Mont Ventoux — J2

Download PDF

20180520_102917

Deuxième jour du Week-End Choc 2018 au mont Ventoux

Jour 2: Les dentelles …

Deuxième jour pour moi et dernier pour Alain et Nico.
Suivant mon état, je partirai direction Bédouin ou j’accompagnerai Alain et Nico vers le gite.

Départ et sanglier :

Cette fois, j’ai légèrement modifié le tracé pour éviter la route empruntée par les Vttistes. Nous commençons par un mix de petites routes goudronnées et de sentiers pour longer une petite falaise … Enfin en théorie ! Mais en pratique, nous nous retrouvons à débroussailler un « sentier » façon sanglier ! Après quelques centaines de mètres dans les broussailles, je sors la carte sur mon tel et on se rend compte que le chemin est … au dessus de nous … sur la falaise !
Nous arrivons à remonter pour profiter du paysage et d’un passage en crête ma-gni-fique !
Heureusement que c’est au début du parcours, je me serais fait ..pourrir par mes copains de rando… 🙂

 

Nous voyons au loin les Dentelles de Montmirail, dire que dans quelques heures nous y serons 😉
Il fait chaud, très chaud, mais le spectacle est encore magnifique, nous jouons avec les dentelles, c’est agréable ! L’heure du repas approche, va falloir retrouver nos amis Vttistes qui ont pris nos sandwichs ce matin à la boulangerie.
Nous arrivons au col du Cayron.
Alain demande à une marcheuse qui arrive en face s’il y a un moyen de trouver de l’eau pas très loin. Elle nous répond : « Il y a un hôtel plus bas! » Nous trottinons, nous trottinons … Mais à la place de l’hôtel, un caveau … fermé entre midi et deux … Impossible de recharger nos gourdes  :-(. Les vttistes arrivent au col du Cayron et nous attendent pour manger. Entre-temps, Nico a trouver une fontaine salutaire  !

Après nous être rafraîchis et avoir rechargé nos flasques et autres poches d’eau, nous rejoignons nos amis qui nous donnent nos sandwichs (et je coupe en échange mon carrot’ cake).

C’est agréable de manger tous ensemble !

Dans les dentelles …

Montée Verticale :

Après le repas, nous coupons mon tracé pour remonter directement dans les dentelles, la montée est rude mais rapide. Arrivés la haut, nous en prenons plein les yeux car la vue est juste époustouflante, magnifique !

Après quelques photos, on reprend la trajectoire prévue à l’origine et on part sur les dentelles d’en face. On les aura vu dans tous les sens ces dentelles 😉

Descente dantesque :

La descente est monstrueuse, caillouteuse, abrupte mais nous arrivons à trottiner tout du long. Les marcheurs, sympas, nous laissent passer en se poussant sur les bords.

Nous dépassons plusieurs familles …
Un petit nous demande :« Mais comment vous faites pour pas tomber ? »
Alain: « on n’y pense pas ! 😉 »
Le petit garçon dit à son père: « ils vont tellement vite que les cailloux n’ont pas le temps de glisser : »
(c’est Nico qui était derrière nous qui nous a rapporté les paroles 😉 ).

Nous tombons sur la piste que les vttistes doivent emprunter, nous la suivons un peu et remontons sur l’autre flanc de la montagne. La vue sur les grandes dentelles est magnifique.

La rando-course continue sans encombre avec une vue magnifique. Nico suis facilement, quand à moi, je commence à hésiter à finir directement avec Alain et Nico ou à continuer pour aller au gite suivant directement. Je suis fatigué mais je pense que ça peut passer. Le sentier monotrace entre Lafarre et Le Barroux est très sympa. A Le Barroux, nous trouvons une fontaine d’eau bienfaitrice 😉 : le bonheur tout simplement !

Nous arrivons au croisement des traces, je me décide à finir avec mes deux compères, je ne sais pas où sont les vttistes, je préfère assurer mes arrières.

Nous finissons sur la route en trottimarchant. La montée aux chambres d’hôtes est plus difficile que la veille 😉
Le propriétaire nous autorise gentiment à prendre une douche dans une des chambres que l’on avait occupée la veille.
Une fois débarbouillés, nous prenons la voiture pour rejoindre les autres au gite !

Relive ‘Mont ventoux.- j2’

(Si vous avez loupé le J1 😉 )