Archives de l’auteur : Philippe Fournié

qui est ce ???

Download PDF

A mon tour de me faire tirer le portrait. Donc moi c’est Philippe 44 ans, 1m68, 71kg. Marié, papa de deux enfants. Profession journaliste, spécialité la radio. C’est en 1998 que je découvre le MDS, à cette époque j’ai la chance de couvrir l’évènement. Le coup de foudre pour cette épreuve est immédiat. La beauté des paysages, la magie des nuits dans le désert et ses forçats de l’extrême qui partent à l’assaut du sable du Sahara. A la fin de la course, je me fais le serment que moi aussi un jour je serai sur la ligne de départ du MDS. Aujourd’hui , au fil des entraînements la ligne de départ se profile. Merci Steph de me suivre dans cette aventure !

petit décrassage

Download PDF

les lendemains de “trail” sont durs !!! En ce lundi matin, mon dos me rappelle à l’ordre, je ressens une gêne coté droit… je sors mon “doc” de sa boite, un petit coussin de massage en général efficace, après avoir localisé la zone, docteur coussin passe à l’action, la douleur est un peu moins présente. Mais voilà la petite sieste rituelle de l’après midi est fatale, je suis cassé en deux. Deux options s’offrent à moi, le canapé ou les baskets, je vous rappelle que Steph m’a mis deux minutes sur notre premier “trail” pas question pour le vétéran que je suis de me laissé abattre. je chausse les baskets avec en ligne de mire deux montées, celle des noisetiers et celle de la Campanette, deux grimpettes proches de la maison car le ciel est très menaçant. Me voici parti, le GPS activé, les premières foulées sont douloureuses, le premier obstacle est franchi sans grande difficulté, il faut dire que la cote n’est pas bien longue, second test la Campanette, malgré ce petit nom sympathique, la vilaine grimpe sec. Je règle mon pas sur le minimum, petites foulées, rapides et efficaces, ça marche, la Campanette est dans la poche. En résumé, 5,62 km, 41 min, vitesse max 13,6 moyenne 8,1 et plus de mal de dos. Voilà un remède qu’il est bon !

le verdict est tombé

Download PDF

Les résultats de notre premier trail en duo sont tombés ce lundi 28 avril… le trail des Lucioles n’a pas fait de cadeaux, même si ce premier test est plutôt encourageant. Après seulement deux entrainements sur 13km, avec un chrono à 1h30 et un second à 1h50 ( oui je sais !!!), bon là nous étions fracasse, Steph et moi on s’est fait avoir par le premier coup de chaleur, pour des gars qui veulent faire le MDS, ça craint je suis ok. Bon revenons à nus moutons, donc voici les résultats, Steph à l’issue de ce trail nocturne termine à la 214ème place sur 375, il pointe à la 86ème position sénior sur 129 et à la 170éme sur 252 inscrits. Il boucle la boucle en 1h31’02‘’. Pour ma part, mention bof, bof… 227ème place en 1h32’51’’, je pointe en 53ème position sur 69 vétérans (vétéran, ça fait drôle) et à la 176 place sur 252 masculins. Allez on se congratule, c’est pas mal pour un premier. Steph m’a mis la misère sur les montées, c’est mon point faible, donc aujourd’hui reprise de l’entrainement avec la montée de la campanette, même si le nom est sympa, la montée n‘a rien de bucolique. Les jambes vont piquer !