Archives de catégorie : Trails

Sorties en préparation au MDS — Trails

Week-End Choc 2018 — Mont Ventoux — J2

Download PDF

20180520_102917

Deuxième jour du Week-End Choc 2018 au mont Ventoux

Jour 2: Les dentelles …

Deuxième jour pour moi et dernier pour Alain et Nico.
Suivant mon état, je partirai direction Bédouin ou j’accompagnerai Alain et Nico vers le gite.

Départ et sanglier :

Cette fois, j’ai légèrement modifié le tracé pour éviter la route empruntée par les Vttistes. Nous commençons par un mix de petites routes goudronnées et de sentiers pour longer une petite falaise … Enfin en théorie ! Mais en pratique, nous nous retrouvons à débroussailler un « sentier » façon sanglier ! Après quelques centaines de mètres dans les broussailles, je sors la carte sur mon tel et on se rend compte que le chemin est … au dessus de nous … sur la falaise !
Nous arrivons à remonter pour profiter du paysage et d’un passage en crête ma-gni-fique !
Heureusement que c’est au début du parcours, je me serais fait ..pourrir par mes copains de rando… 🙂

 

Nous voyons au loin les Dentelles de Montmirail, dire que dans quelques heures nous y serons 😉
Il fait chaud, très chaud, mais le spectacle est encore magnifique, nous jouons avec les dentelles, c’est agréable ! L’heure du repas approche, va falloir retrouver nos amis Vttistes qui ont pris nos sandwichs ce matin à la boulangerie.
Nous arrivons au col du Cayron.
Alain demande à une marcheuse qui arrive en face s’il y a un moyen de trouver de l’eau pas très loin. Elle nous répond : « Il y a un hôtel plus bas! » Nous trottinons, nous trottinons … Mais à la place de l’hôtel, un caveau … fermé entre midi et deux … Impossible de recharger nos gourdes  :-(. Les vttistes arrivent au col du Cayron et nous attendent pour manger. Entre-temps, Nico a trouver une fontaine salutaire  !

Après nous être rafraîchis et avoir rechargé nos flasques et autres poches d’eau, nous rejoignons nos amis qui nous donnent nos sandwichs (et je coupe en échange mon carrot’ cake).

C’est agréable de manger tous ensemble !

Dans les dentelles …

Montée Verticale :

Après le repas, nous coupons mon tracé pour remonter directement dans les dentelles, la montée est rude mais rapide. Arrivés la haut, nous en prenons plein les yeux car la vue est juste époustouflante, magnifique !

Après quelques photos, on reprend la trajectoire prévue à l’origine et on part sur les dentelles d’en face. On les aura vu dans tous les sens ces dentelles 😉

Descente dantesque :

La descente est monstrueuse, caillouteuse, abrupte mais nous arrivons à trottiner tout du long. Les marcheurs, sympas, nous laissent passer en se poussant sur les bords.

Nous dépassons plusieurs familles …
Un petit nous demande :« Mais comment vous faites pour pas tomber ? »
Alain: « on n’y pense pas ! 😉 »
Le petit garçon dit à son père: « ils vont tellement vite que les cailloux n’ont pas le temps de glisser : »
(c’est Nico qui était derrière nous qui nous a rapporté les paroles 😉 ).

Nous tombons sur la piste que les vttistes doivent emprunter, nous la suivons un peu et remontons sur l’autre flanc de la montagne. La vue sur les grandes dentelles est magnifique.

La rando-course continue sans encombre avec une vue magnifique. Nico suis facilement, quand à moi, je commence à hésiter à finir directement avec Alain et Nico ou à continuer pour aller au gite suivant directement. Je suis fatigué mais je pense que ça peut passer. Le sentier monotrace entre Lafarre et Le Barroux est très sympa. A Le Barroux, nous trouvons une fontaine d’eau bienfaitrice 😉 : le bonheur tout simplement !

Nous arrivons au croisement des traces, je me décide à finir avec mes deux compères, je ne sais pas où sont les vttistes, je préfère assurer mes arrières.

Nous finissons sur la route en trottimarchant. La montée aux chambres d’hôtes est plus difficile que la veille 😉
Le propriétaire nous autorise gentiment à prendre une douche dans une des chambres que l’on avait occupée la veille.
Une fois débarbouillés, nous prenons la voiture pour rejoindre les autres au gite !

Relive ‘Mont ventoux.- j2’

(Si vous avez loupé le J1 😉 )

Week-End Choc 2018 — Mont Ventoux — J1

Download PDF

Comme tous les ans, depuis maintenant 5 ans, nous faisons un Week-End VTT de trois jours. Depuis quelques années aussi, je les fais en courant (mon « Week-End Choc ») . Voici un résumé de la cuvée 2018 !

Week-End Choc 2018 — Mont Ventoux:

Donc, nous avions prévu 3 jours pour tous les Vttistes et moi, et 2 jours de rando-course pour Alain et Nico, puis un jour de Rando-course pour Fréd. 
Nous sommes partis Vendredi soir à trois voitures direction Malaucène pour la maison d’hôtes.
Le voyage s’est déroulé dans la bonne humeur en écoutant des vieux tubes des années 90 et en wattsappant tout ça sur le groupe du Week-End… Nous en avons loupé la sortie … Petit détour de 20 km et arrivé directement … au resto 🙂

Vue de la maison d’hôtes

Vue de la maison d’hôtes

Jour 1 celui qu’on retient …

Ce jour est particulier, nous partons de la maison d’hôtes en … voiture pour les poser à Savoillan … pour retourner au gîte … en courant/roulant ! Alain laisse sa voiture à l’arrivée pour repartir Dimanche soir.

10h: Enfin le départ, Alain, Nico et moi, on décolle tranquillement pendant que les Vttistes finissent de se préparer.

On marche/trottine tranquillement en montées, on court sur le plat et la descente.  De temps en temps, on aperçoit les VTT dans les descentes au loin. Mais, ils ne nous rattrapent pas, les montées ne sont pas assez roulantes. on déroule jusqu’à  Saint-léger-du-ventoux

On contacte les Vttistes, ils ne sont plus très loin. On commence la montée pour trouver un coin sympa pour le pique-nique. Le sentier se transforme en « pistasse » pas très jolie dans une foret pas très jolie non plus … Après quelques arrêts « tentative pique-nique », on voit arriver les Vttistes et on continue l’ascension ensemble jusqu’à un large tournant où tout le monde décide de se poser pour manger. 
Je sors mon Carrot cake, que tout le monde finit avec plaisir, de mon côté, j’avale mon sandwich et mes 60 g de poulet séché maison… Je mange tout …

Jour 1 Apres-midi ..

Et on repart … mais je me sens lourd et la digestion semble ne pas être très correcte … Je n’aurais pas dû manger les 60 g de poulet d’un coup … Les protéines sont dures à digérer ! Laurent me double en vtt et me lance un  » ‘on va entendre le brâme du Brette ! »
Je prends quelques morceaux de gingembre (mon remède magique).
« Note pour plus tard: ne pas manger le poulet séché d’un coup, il vaux mieux le dispatcher sur la matinée. »

Là, nous sommes sur une piste moche, il commence à pleuvoir, j’ai mal au bide, je trottine tant bien que mal … On est au premier jour… aux premiers kilomètres… ça promet…

Enfin, on commence la descente, le gingembre fait effet (la digestion aussi 😉 ). Je reprends du poil de la bête et le paysage est magnifique !


L’orage nous tourne autour depuis le matin, et il finit par nous rattraper à 2 km de l’arrivée !

Mais bon, l’eau est presque agréable 😉 On arrive au gîte 30 minutes après les Vttistes.

Relive ‘Mont ventoux J1…’

Une fois changé et habillé, direction la cave à vin pour faire une petite dégustation 😉

Jour 2 … (bientôt 🙂 )

Laponie Finlandaise: « Le Réveil du Printemps »

Download PDF

Laponie Finlandaise: « Le Réveil du Printemps »

La Laponie, pour moi c’était un pays lointain, imaginaire et presque magique !
Quand Sylvie nous a parlé de sa course en Laponie, Chris et moi étions intrigués. Après quelques jours de réflexion, nous nous sommes dit…. « Banco »!! Ça fera un bon souvenir pour fêter nos 15 ans de mariage! 
Seul point noir: est-ce que Chris va pouvoir faire le petit trail en marche Nordique et son dos va t-il tenir le coup? Voyage à l’autre bout du monde (ou presque ) 

Dimanche 25 Mars, le réveil sonne à 5h45 4h45 …
Heureusement, toutes les valises (4 !) sont prêtes. On part serein en voiture, elle dormira une semaine à l’aéroport.  C’est parti pour une journée de voyage !
On rejoint Sylvie et Phiphi à Paris CDG, puis nous prenons un vol FinAir jusqu’à Helsinki puis un autre jusqu’à Kuusamo et enfin 1h15 de bus jusqu’à Hossa !

Dès la sortie de l’aéroport d’Hossa, nous sommes dépaysés !
Le froid nous surprend et Olaf nous accueille 😉

20180325_171726

Arrivée à Nordwide:

Après une heure de bus, nous arrivons au centre Nordwide où l’on nous emmène à notre chambre avec vue sur le lac gelé.

Nous commençons à être fatigués. L’équipe de Vo2max nous attend pour le briefing de la course du lendemain !

Première Journée et première course:

Etape 1: 9 km
Objectif: Test du matériel et du terrain

Les randonneurs partent un peu avant nous . 

Un traîneau, attelé de chiens, arrive pour nous précéder sur les premiers centaines de mètres du parcours.

C’est parti, nous nous élançons sur le parcours!
Je me sens bien, je double facilement les quelques personnes parties devant moi.
Arrivé au bout du lac, le traîneau se gare  sur le coté pour nous laisser passer. Première montée, le couple devant moi ralentit jusqu’à marcher et me laisse gentiment passer .

Les appuis sont très instables, j’ai l’impression d’être sur une étape du Marathon des sables !
Nous nous enfonçons de quelques centimètres à … une jambe complète … et c’est la gamelle 🙂 
Les flip-flop sur la crête sont magiques, en plus le beau temps est avec nous. 

WhatsApp Image 2018-03-26 at 13.50.23

Je me sens toujours bien, j’arrive à relancer dans les descentes et le plat. Dernière descente sur le lac gelé et c’est parti pour du plat jusqu’à l’arrivée ! Je tiens ma vitesse jusqu’à la banderole Vo2max et je passe l’arrivée en 57 minutes ! Philippe me lance un :  » Mais tu est déjà là » qui me fait chaud au cœur !

Je suis très content de moi, je pensais faire plus d’une heure !
Lien Strava: https://www.strava.com/activities/1472619523

Relive ‘Course à pied le midi’

 

Une fois ravitaillé, je reprends le sens contraire pour rejoindre Chris qui n’est plus très loin. J’en profite pour faire des photos des différents coureurs sur la fin du parcours. Chris est en vue, je ralentis et l’accompagne dans l’autre sens jusqu’à l’arrivée.

Après une douche et un changement de vêtements, nous partons manger puis sieste. Ensuite, nous avons rendez-vous au sauna avec quelques coureurs (dont « Eve », une charmante nimoise pleine de vie)

Du coup, « Eve » et moi passons du sauna à plus de 70°C à une plongée dans la neige 😉
C’est froid, ça picote mais c’est agréable au retour dans la douche  !

P1070420 P1070424 - Copie

Deuxième Journée et deuxième course:

Alors, aujourd’hui, c’est l’Epreuve chronométrée avec classement et tout le bordel !
Je sens que je n’aurais pas dû aller si vite hier … J’espère ne pas m’être trop « cramé » 😉

Pour cette épreuve, nous partons en bus jusqu’au départ de l’épreuve. Forcement, je suis à la bourre pour me changer une fois arrivé ! Nous prenons un petit sentier qui part sur le lac où nous attend la moto neige. Maud (un G.O de nordwide) prend le départ en canicross avec un chien du chenil.
Après la photo officielle d’avant départ, nous partons pour 24 km de bonheur …. ou pas 😀

29060818_10160179290700427_3924913757264362962_o

Premières minutes, je vois partir Maud et les trois premiers comme des balles!

20180327_123503
Moi, je double quelques personnes, je tombe, me relève, double à nouveau …
C’est très technique. Je ne sais pas comment font ceux devant moi !

J’ai l’impression que la neige s’enfonce beaucoup plus que la veille ! Je trottine, mais mes jambes chauffent rapidement, pas un seul moment de répit, aucun moment de « dur » sur le tracé !

On passe du lac aux collines sans vraiment de meilleurs appuis. L’arrivée au premier ravito me réconforte un peu mais l’eau est très froide … Je prends quelques abricots secs et je repars.

Le paysage est magnifique, le tracé est super! Mais cette neige… Je trouve l’épreuve plus difficile que la veille. Mais pour autant, ce n’est que du bonheur, on passe dans des endroits magiques !

Ça monte, ça descend, mes pieds se dérobent, je sens de plus en plus mes jambes, je sens que la fin va être dur dur. J’attends le ravito chaud avec impatience, j’ai envie de chaud et surtout de saucisses ! 

Enfin, le voici, l’endroit est magnifique ! Nous sommes au bord d’une rivière.20180327_114651 20180327_11463920180327_115120

Je repars … Et là, la neige est imprévisible, je tombe au moins 3 ou 4 fois sur les 200 premiers mètres.. C’est impressionnant 😉 
Par contre, le paysage est magique. On est dans la foret tantôt clairsemé tantôt fouillis, c’est énorme! 
Je commence à être fatigué, la moindre montée me semble interminable, je vois Chris au loin. Je l’ai quand même rattrapée 😉 (elle a fait le 16 km en marche nordique). 

WhatsApp Image 2018-03-27 at 13.27.55

J’ai froid, la température a dû descendre … Je referme les écoutilles et la température remonte !
Enfin, il ne me reste plus que quelques kilomètres…

20180327_131023

Et, je vois Philippe qui revient chercher Sylvie !
« Il ne reste qu’un kilomètre Steph! ». Il ajoute : « Et juste après le bosquet, ça devient roulant! »

Je lui tape dans les mains et je continue, je suis sur la bonne voie !

29354473_10160179269905427_2768263348283286437_o

Voilà, 2ième étape en 3h17 !
Pour comparer, le Trail des Baous (30km/1500m D+), je n’ai mis « que » 40 min de plus ! 

Lien Strava: https://www.strava.com/activities/1474342267

Relive ‘Course à pied matinale’


 
Après une bonne sieste et un petit sauna, nous partons visiter la Ferme aux Rennes

Troisième Journée et troisième course:

Épreuve de décrassage des jambes pour bien finir ce défi.
Au menu aujourd’hui, 16 km pour 130 m de dénivelé, avec bien sûr de la neige, de la neige molle et de la neige encore plus molle… On va se régaler !

Le départ est le même que le premier jour,  la montée, les rives des lacs, tout est pareil, c’est cool. Les jambes n’y sont pas beaucoup, j’y vais cool . 
D’un coup, j’entends un « Bah alors Steph, tu n’avances pas! »
Je me retourne et je vois avec mes yeux ébahis, mon Phiphi qui arrive derrière moi !
« Mais tu n’es pas devant??? » et paf je me casse la gueule en voulant le laisser passer
« Non, j’y vais cool » mouahahahahahahahahah
« OK, on se rejoint vers l’arrivée quand tu retourneras chercher Sylvie 😉 »
Et il part… 

Moi, je passe mon temps à trottiner, tomber, marcher, tomber, tomber, tomber,tom…
Je filme avec la Gopro de petites séquences, c’est joli même s’il fait moins beau qu’hier.

Après les 100m de dénivelé et 6km environ, on arrive sur une route, j’ai rejoint des coureurs et ils commencent à cavaler . C’est presque agréable d’être sur la « route ». On arrive au ravito où Maud nous attend avec des gâteaux « Ikéa »… J’en prends plusieurs et je repars pour rejoindre le prochain ravito d’où les marcheurs et les coureurs du petit trail ont dû partir !

20180328_115148 20180328_121726 20180328_114120 

Nous restons groupés avec quelques coureurs…. Enfin, ils restent groupés avec moi, je n’avance plus… :-). J’en ai marre de cette neige qui ne tient pas. Je me mets en vitesse de croisière, on s’arrête faire des photos, je filme. Après quelques kilomètres, on rattrape deux des trois marcheuses qui me disent : « Ta femme a accéléré, on n’arrive pas à la suivre! »
Ok, je fais un petit film et je repars. Je vois Chris au loin… Mais je la perds de vue, puis l’aperçois à nouveau au loin… Puis la reperds ! Mais,elle court, ce n’est pas possible !
Enfin, je la rattrape, on discute 1 minute, je lui pique à boire et je repars.
J’ai l’impression d’être sur le MDS, mais en version blanche !
Comme prévu, Phiphi arrive en face :
« C’est bon, après le bosquet, c’est roulant… »

20180328_121733

 

Voilà! Je vois la ligne d’arrivée, enfin, je la passe, je mange (et oui +5 kg en 1 semaine! ) et je repars chercher Chris qui arrive

20180328_123201

 

Relive ‘Laponie « Le réveil du printemps » Étape 3’