Archives de catégorie : Trails

Sorties en préparation au MDS — Trails

Sainté-Lyon 2015

Download PDF

La Sainté-Lyon !

L’an dernier, j’avais tenté (et abandonné :-/) la Saintexpress avec mon pote Seb. Cette année, je devais tenter la grande pour voir ma capacité sur du long. Eh ! Oui, la grande étape du MDS dépasse les 80 kms !

Début du 4ème plan d’entraînement

07 Septembre: Elsa m’a partagé mon nouveau plan. Je vois au fond du document trois mots:  « 05 Décembre SaintéLyon » en bleu et en gras.
Ouh que c’est loin…
Mais les séances d’entraînement s’enchaînent semaine après semaine.
Je reçois un mail de Seb me demandant comment je vais m’habiller pour la Saintélyon…
Hum ! Quoi déjà ? Bah moins chaud que pour la Saintexpress et je prends des changes pour le parcours. La météo sera peut-être plus clémente !

Départ moins 1 semaine.

Tout s’accélère, météo hyper clémente, du jamais vu depuis 62 ans ! Temps froid mais sec, pas de pluie (neige) prévue le jour J. Je suis serein, je vise la ligne d’arrivée sans me mettre la pression. Je pense que je pourrais mettre entre 10 et 11h, moins ce serait énooooorme et plus ….
Seb me taquine en me parlant de 9h, je n’y crois pas trop mais je revois ma fourchette de temps entre … 9h et 11 h du coup 😉

Départ moins 1 jour.

Blablacar: OK, Rendez-vous 09h15.
Réveil: OK, 07h30.
Sacs: OK, sac course pratiquement fait, sac change pour Lyon Ok.
(heu… les chaussures, ça peut etre utile ! mouarf )
Gel sport: OK, j’ai rajouté à peu près tout se qui est barré dans la recette 😉
Barre Sport: OK (350g ça devrait le faire!)
Cake Ultra salé: Ok, j’en ai fait pas mal. Il est validé par Chris mais pas les enfants 🙂

Départ moins 16h30.

Sms du blablacar, retard d’au moins 15 minutes… Merdouille mais bon j’ai jusqu’à minuit pour arriver a Sainté 😉
Bon, finalement, j’arrive à Lyon à 15h00, je rejoins Seb et Olivier au resto. On file a Sainté voir Dédé, Clem et mes filleuls. On perd encore un peu de temps à cause d’un accident mais on finit par arriver à Sainté à 18h20 .
Du coup, on mange avec tout le monde.

05-Déc-2015 23:03, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.001 sec, ISO 25600
 

Départ moins 2h.

Arrivés au Parc des sports, on trouve une place pour se poser 1h. On somnole 15 minutes et le speaker nous invite à préparer le sac qui va partir nous attendre à Lyon.

Départ moins 30 minutes.

Pause pipi 😉
Positionnement sur la ligne de départ. Il fait très bon (enfin 2° quand même).
Nous faisons 1 minute d’applaudissement en mémoire des victimes des attentats de cette année, c’est impressionnant 6500 personnes qui applaudissent.

Goooooooooooooooooooooo.

Ça y est on est parti ! Enfin on marche jusqu’au départ tellement il y a du monde 😉

On court tranquille avec sSeb ( pas main dans la main mais presque lol ). Moi qui n’ai pas envie de faire un marathon parce qu’il y a trop de monde, là je suis servi !

Tout se passe bien pour moi mais Seb n’est pas très en forme au niveau des intestins :/
Comme on avait décidé, on ne s’arrête pas au premier ravito pour recharger au 28ème kilomètre.

Un peu avant Sainte-Catherine, Seb s’arrête car il n’est pas bien. Je marche un peu en l’attendant mais je me remets à courir jusqu’au ravito.

Sainte-Catherine:

06-Déc-2015 03:08, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.125 sec, ISO 25600
06-Déc-2015 02:06, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.017 sec, ISO 25600
06-Déc-2015 01:15, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.018 sec, ISO 25600
 

J’arrive, je profite d’attendre Seb pour me changer et recharger mes gourdes d’eau complètement vide. Mais là, impossible de recharger, les 10 robinets disponibles coulent au goutte à goutte, c’est la cohue ! Je prends de la soupe pour avoir un peu de liquide.
Seb arrive et me dit qu’il abandonne :-/ Je recharge un peu mes deux gourdes avec de la soupe et je repars seul en direction de Lyon.

Saint-Genoux:

06-Déc-2015 04:17, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.007 sec, ISO 25600
06-Déc-2015 04:17, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.125 sec, ISO 25600
 
Arrivée très attendue pour moi, je n’ai plus d’eau depuis au moins 4 km, je me suis maintenu grâce à mon gel mais je n’ai pas mangé de barres car il faut boire en même temps.
Je prends un coca, je sors remplir mes 2 gourdes à l’extérieur puis je repars en marchant et en mangeant mes barres (enfin ! 😉 )

Soucieu en Jarrest:

06-Déc-2015 07:48, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.001 sec, ISO 6400
 

Petit coup de stress, c’est à cette étape que j’ai abandonné l’an dernier complètement gelé sur un banc. Petite pensée pour Seb qui doit dormir à Lyon, j’espère qu’il va mieux.
Je prends un peu de saucisson, du thé et je me change avant de repartir mais je me sens las, sensation étrange.
Une bénévole me lance un « courage, c’est presque la fin! »
Je lui réponds « Merci », mais sans grande conviction. Le parcours passe en ville sur la route. Je ne vois pas avancer les kilomètres. Un panneau « Arrivée 20 km » me casse un peu le moral. Je marche. Je me fais pas mal doubler (207 personnes à priori ). Physiquement, tout va bien, je me raisonne: « C’est bon, tu as déjà fait 20 km sur d’autres courses, feignasse! »  😉 ) et je recommence à trottiner. Enfin un sentier (plutôt que le goudron) ! Pas long mais il me remotive!

Chaponost:

06-Déc-2015 08:35, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.001 sec, ISO 800
06-Déc-2015 08:35, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.002 sec, ISO 800
06-Déc-2015 08:36, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.001 sec, ISO 800
 

Je passe rapidement le ravito en mettant du thé dans mon eau. Je continue à trottiner. Le parcours en zizag dans les collines avant Lyon, on sent qu’ils ont rajouté des km à cet endroit mais c’est dans des sentiers assez sympas. Ça monte, ça descend, c’est plat, ça remonte, etc…
Je m’amuse à me faire doubler (sisi !) sur le plat et à reprendre des places en maintenant ma vitesse dans la montée. Un panneau 5 km fait son apparition mais que le kilomètre entre le 5 et le 4 me paraît long ! Et celui du 4 au 3, puis du 3 au 2 …

Lyon:

Puis enfin ! Je vois le Musée des confluences ! C’est bon, j’arrive.

06-Déc-2015 10:34, FUJIFILM X-T1, 7.1, 27.0mm, 0.001 sec, ISO 800
 
Nous descendons sur la berge du Rhône pour remonter par un escalier pour…
Là j’entends un « Eh ! Gros ! »
Purééééééééée le Stéph ! Je lui fais la bise. Il me dit: « Il reste à peine plus qu’un kilomètre. Courage ! ».
Je repars en courant avec Steph à mes cotés. Les lyonnais sont de part et d’autre du passage en nous applaudissant et en nous encourageant, c’est super !
Quelques photographes sont sur le passage, les flashs crépitent 😉

300m….200m…100m…50m… BipBip !  J’y suis ! Plus qu’à passer le portique officiel !

J’ai bien mal aux jambes, dur dur 😉
Il ne reste pas grand chose à manger à part du gruyère.
Je vais chercher mon sac, je prends ma douche et on va prendre un hambuger au Ninkasi

Un grand « Merci » à Elsa, ma coach, je n’aurais jamais pu finir sans ses entraînements 😉

Distance totale: 71.63 km
Denivelé total positif : 2188 m
Denivelé total négatif: -2509 m
Vitesse moyenne: 8.04 km/h
Durée totale: 10:43:40

(Lien Garmin => Partie1 et Partie2  )

Diplôme De la course :

Trail Des Baous 2015

Download PDF

Trail Des Baous:

C’était un bon test pour valider mes entraînements depuis maintenant presque un an.
En effet, je l’ai fait l’an dernier avec un temps de 4h39. Elsa, ma coach, m’a dit de faire moins de 4h15 cette année, bon on verra !

Chris me pose vers 8h40 pour que je prenne mon dossard et repart chercher les enfants. Je rencontre Jean-Vincent (finisher Utcam 2015 !) et David, on discute temps escompté, etc…

H-8min: Bon il faut que l’on s’échauffe un peu quand même ! Je fais quelques tours d’échauffement et me dirige vers le sas de départ.

H: Apres le débriefing, nous partons, je mets ma nouvelle montre en route sur le cadran « cardio » pour ne pas trop monter. Je pense faire la course au ressenti mais rester dans des zones raisonnable (aérobie ou au seuil ).

C’est parti ! Ils partent tous à bloc, moi je me cale sur mon allure, ça va vite grimper 😉

1re montée, je double tranquillement dès que je peux sans trop monter le cardio, je reste au seuil (autour de 160). Je rattrape Sabine, juste le temps de dire 2 ou 3 conneries et l’entendre me répondre  » faut pas se cramer ! ». Puis je ralentis car le coeur est un poil haut.

Nous arrivons au village, la vue est vraiment magnifique avec ce temps ! Je kiffe !

1re descente, je double encore quelques personnes dont Sabine. Un peu plus loin dans les faux plats montant/ descendant, j’arrive a relancer la plupart du temps, je suis content, le cœur est un poil haut mais bon ça monte pas mal !

La deuxième montée arrive vite .. très vite … trop vite 😉 Nous ralentissons tous, position marche rapide, je double quelques personnes avant la fin de la montée et la grange. J’adore cette vue !  Et hop, par rapport a l’an dernier, j’arrive à repartir en courant sur le faux plat montant, c’est cool, merci Elsa ! J’arrive à maintenir l’allure jusqu’au sommet.

La descente jusqu’au broc commence, je l’attaque tranquillement pour faire descendre le cœur. Là, quelques personnes me doublent mais je reste dans leur sillage en profitant de la pente (et de mon poids 😀 )

Voilà le ravito ! Je prends quelques minutes pour boire de l’eau nature et manger un peu. Mais je repars rapidement en marchant (grosse montée avant le sentier) , j’en profite pour manger des barres de céréales (un peu modifiées, j’ai rajouté des raisins secs , c’est Divin ! ) et boire ma boisson isotonique (maison aussi ! ), je m’autorise à regarder ma montre, 2h10 ! Je me dis que les 4h15 vont pouvoir être tenus ! Elsa sera fière de moi 😉

On est parti pour de la montée longue et régulière, je passe du trottinement à la marche rapide et inversement de la marche rapide au trottinement ! Je suis à peu près à la même vitesse que les différents coureurs à ce moment là, on se double, redouble régulièrement  😉

Ça y est, je vois la fin de la montée, nous sommes en haut du Baou ! Il ne reste « que »  la descente jusqu’au stade ! Je regarde le temps, 3h et quelques ! Je regarde plusieurs fois, non, je ne me trompe pas ! Il me reste la descente, je vais passer en dessous des 4h !

J’attaque la descente technique, je double un coureur pas très à l’aise et j’arrive sur le sentier, ouf ça ira un peu mieux. Là, la vue est à couper le  souffle (enfin, le peu qu’il me reste 😉

Là, on croise les randonneurs et les coureurs du 15 km. Aïe des crampes aux mollets !
J’arrive en bas, je croise Chris et les enfants ! Mais il me reste la fin de la descente et la montée au stade.

Dernière montée, il reste 600 m, pff je marche tant pis 😉 Arrivée sur le plat, je repars en courant et j’accélère pour passer en dessous des 3h50 !

ET voilà, j’ai rempli le contrat ! Je suis passé en dessous des 4h15 😉

Distance totale: 28.99 km
Denivelé total positif : 1586 m
Denivelé total négatif: -1587 m
Vitesse moyenne: 8.46 km/h
Durée totale: 03:49:32

(Lien Garmin => https://connect.garmin.com/modern/activity/944057557 )

 

parcours 2015

Les allumés de la pleine lune

Download PDF

Les allumés de la pleine lune :

Information sur la Randonnée:

Les Allumés de la pleine lune organisent un rassemblement annuel, ouvert à tous, pour une randonnée nocturne familiale autour des boucles de la Siagne. La Siagne est un fleuve côtier qui prend sa source dans les plateaux des pré Alpes de Grasse et se jette dans la Méditerranée au niveau de Mandelieu la Napoule. Le parcours est de 51kms avec 1517m de dénivelée. Il est à faire à vitesse libre, il n’y a pas de classement.

Dans les Alpes-maritimes, la totalité du parcours est tracé dans le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur et une partie de la seconde boucle en zone Natura 2000.
Dans ces espaces protégés comme partout ailleurs, les participants doivent respecter les milieux naturels parcourus.
Le parcours, en milieu naturel, requiert la vigilance de chacun pour assurer sa propre sécurité et celle des autres participants.

Le parcours :

PArcours 
PArcours 
 

Notre Randonnée :

J’ai fait la rando en mode « trail » avec Anne-Françoise. Bon, elle a prévu de s’arrêter à Mons pour dormir chez ses parents, me laissant seul pour finir les 51 kms.

J’arrive à Saint Cézaire aux environs de 20h30, AF m’attend et me conseille une place qui sera un choix appréciable pour le retour 😀
AF est déjà prête à partir. Moi, il me faut bien 15/20 minutes pour finir de mettre mon bazar 😀

21h00: On commence à marcher pour prendre le parcours. Le départ officiel est à 22h mais a priori, nous pouvons partir quand on le souhaite. Du coup, je mets Runkeeper en route sur le tél et c’est parti pour 51 kms ! Nous marchons pendant 1 ou 2 km et nous commençons à trottiner tranquillement.

22h30: Nous arrivons à Saint-Vallier… avec un petit peu d’avance. Le ravito n’est pas encore officiellement ouvert. Un organisateur nous sermonne: « ce n’est pas bien d’être parti en avance… On lui répond qu’on pensait que c’était possible vu le tableau sur le site de la course.

Nous prenons quand même un petit thé chaud et nous repartons. Le début de la deuxième partie est assez roulante et descendante, nous courons tranquillement. Les premiers coureurs (partis à 22h00 … eux !) nous doublent dans cette descente. Ouf! On est officiellement sur le parcours.
Montée d’Escragnole: nous marchons pour s’économiser. D’autres coureurs nous rattrapent et nous doublent avant la chapelle. Je commence à me sentir bien mouillé, je décide de mettre mon protège-pluie / coupe vent .

30-Mai-2015 23:28, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.017 sec, ISO 25600
 
30-Mai-2015 23:28, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.05 sec, ISO 25600
 

00h40: Nous arrivons à Escragnole, je suis trempé de sueur. Nous nous asseyons 5 minutes, le temps de boire un café, de manger un peu de saucisson pour ma part et AF prend du sucré. Je recharge d’eau mon Camelbak (j’ai un peu trop chargé en sucre cette fois-ci).

00h55: Nous repartons en courant, c’est de la descente sur route, c’est simple pour le moment. Une fille nous double rapidement (1h de moins que nous sur le même parcours! Impressionnante). Nous nous préparons mentalement à passer à la grande montée avant Mons. Et là, surprise !

01h20: Petit Ravito ! Bon, on ne traîne que 5 minutes en grignotant quelques sucrés.

01h25: On repart pour la montée (la dernière pour AF) de Mons. Je sors mes bâtons pour m’économiser.

02h30: Nous arrivons sur Mons, nous avons droit à une magnifique vue sur le village avec la lune dans la brume.

31-Mai-2015 01:47, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.036 sec, ISO 12800
 

02h43: Arrivé au Ravito. AF rend son dossard pour signaler son arrêt et demande le chemin le plus court pour aller chez ses parents. J’en profite pour enlever mon coupe vent pour le faire sécher. Je vais aussi voir les bonnes charcuteries présentent sur les tables: au menu, saucissons, pain, fromage et … même une tartine de foie gras ! J’adore les ravitos, je me suis régalé 😉 .  Avant de partir, je prends la frontale d’Anne-Françoise au cas où. Et je récupère aussi son … t-shirt sec! Bon, il m’arrive un peu au nombril mais je serais au moins au sec un petit moment 😉

03h05:  Nous repartons, Anne-Françoise prend la route pour rentrer et moi, bah, je continue la rando. Le sentier reprend l’ancienne descente de la Bigreen, mais la végétation est plus dense que dans mon souvenir. Ça descend dur mais le balisage est parfait. Je rattrape deux trailleurs devant moi dans la descente et je les double juste avant une partie goudronnée en montée. Du coup, ils me doublent assez facilement 😉 . Le « single » bascule sur le côté gauche de la route pour prendre un passage très sympa, les Rochetaillées. Je rattrape mes deux compères dans la descente et je les double en leur disant « à tout à l’heure dans la montée » 😉

31-Mai-2015 02:53, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.033 sec, ISO 12800
 

04h53: J’ai couru jusque là mais d’un coup, j’ai les jambes raides et dures. Je passe en mode marche rapide, aidé des deux bâtons, pour le moment, je marche assez vite jusqu’au ravito. Je mange des tranches de pommes bien fraîches et acidulées, miam! Le bénévole me conseille de m’étirer les jambes (chose que j’aurais du faire aux ravitos précédents d’après lui ). D’après l’heure, il me dit que je serais arrivé vers 06h30.

05h00: Je repars en marchant après quelques essais de course sans succès. De toute façon, ça descend très fort.

31-Mai-2015 04:49, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.013 sec, ISO 3200
 

05h32: Belle vue sur Saint-Cézaire ! J’y suis ! Enfin presque … Il reste 5 kms: 2.5 de descente et 2.5 de montée … Ça va picoter :-). Dans la descente je me fais doubler par une minette qui court.

31-Mai-2015 04:46, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.003 sec, ISO 12800
31-Mai-2015 04:49, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.004 sec, ISO 3200
 

06h05: J’arrive sur le pont de la Siagne. Ça se tire, j’y suis presque !  La montée va être presque agréable après cette descente.

31-Mai-2015 05:14, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.012 sec, ISO 3200
 

06h41: Arrivée au village ! Enfin, il me reste plus qu’à rejoindre l’arrivée après quelques photos. Regardez, la rando passe tout en bas, au fond de la vallée 😉

31-Mai-2015 05:40, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.001 sec, ISO 800
31-Mai-2015 05:50, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.004 sec, ISO 800
31-Mai-2015 05:50, FUJIFILM X-T1, 2.8, 27.0mm, 0.001 sec, ISO 800
 

Voilà, je passe l’arrivée en 9h40 de rando/course. A l’arrivée, un peu déçu, mais, au moins, j’aurais bien mangé du saucisson 😉

Le tracé de la rando/course :

Distance totale: 51.73 km
Denivelé total positif : 2148 m
Denivelé total négatif: -2135 m
Vitesse moyenne: 7.35 km/h
Durée totale: 09:46:27

Plus on part moins vite, moins on arrive plus tard