Week-End Choc 2018 — Mont Ventoux — J1

Download PDF

Comme tous les ans, depuis maintenant 5 ans, nous faisons un Week-End VTT de trois jours. Depuis quelques années aussi, je les fais en courant (mon « Week-End Choc ») . Voici un résumé de la cuvée 2018 !

Week-End Choc 2018 — Mont Ventoux:

Donc, nous avions prévu 3 jours pour tous les Vttistes et moi, et 2 jours de rando-course pour Alain et Nico, puis un jour de Rando-course pour Fréd. 
Nous sommes partis Vendredi soir à trois voitures direction Malaucène pour la maison d’hôtes.
Le voyage s’est déroulé dans la bonne humeur en écoutant des vieux tubes des années 90 et en wattsappant tout ça sur le groupe du Week-End… Nous en avons loupé la sortie … Petit détour de 20 km et arrivé directement … au resto 🙂

Vue de la maison d’hôtes

Vue de la maison d’hôtes

Jour 1 celui qu’on retient …

Ce jour est particulier, nous partons de la maison d’hôtes en … voiture pour les poser à Savoillan … pour retourner au gîte … en courant/roulant ! Alain laisse sa voiture à l’arrivée pour repartir Dimanche soir.

10h: Enfin le départ, Alain, Nico et moi, on décolle tranquillement pendant que les Vttistes finissent de se préparer.

On marche/trottine tranquillement en montées, on court sur le plat et la descente.  De temps en temps, on aperçoit les VTT dans les descentes au loin. Mais, ils ne nous rattrapent pas, les montées ne sont pas assez roulantes. on déroule jusqu’à  Saint-léger-du-ventoux

On contacte les Vttistes, ils ne sont plus très loin. On commence la montée pour trouver un coin sympa pour le pique-nique. Le sentier se transforme en « pistasse » pas très jolie dans une foret pas très jolie non plus … Après quelques arrêts « tentative pique-nique », on voit arriver les Vttistes et on continue l’ascension ensemble jusqu’à un large tournant où tout le monde décide de se poser pour manger. 
Je sors mon Carrot cake, que tout le monde finit avec plaisir, de mon côté, j’avale mon sandwich et mes 60 g de poulet séché maison… Je mange tout …

Jour 1 Apres-midi ..

Et on repart … mais je me sens lourd et la digestion semble ne pas être très correcte … Je n’aurais pas dû manger les 60 g de poulet d’un coup … Les protéines sont dures à digérer ! Laurent me double en vtt et me lance un  » ‘on va entendre le brâme du Brette ! »
Je prends quelques morceaux de gingembre (mon remède magique).
« Note pour plus tard: ne pas manger le poulet séché d’un coup, il vaux mieux le dispatcher sur la matinée. »

Là, nous sommes sur une piste moche, il commence à pleuvoir, j’ai mal au bide, je trottine tant bien que mal … On est au premier jour… aux premiers kilomètres… ça promet…

Enfin, on commence la descente, le gingembre fait effet (la digestion aussi 😉 ). Je reprends du poil de la bête et le paysage est magnifique !


L’orage nous tourne autour depuis le matin, et il finit par nous rattraper à 2 km de l’arrivée !

Mais bon, l’eau est presque agréable 😉 On arrive au gîte 30 minutes après les Vttistes.

Relive ‘Mont ventoux J1…’

Une fois changé et habillé, direction la cave à vin pour faire une petite dégustation 😉

Jour 2 … (bientôt 🙂 )